Transparence & finance : paradoxe ou paradigme ?

CSRD, SFDR, DPEF, Directive Transparence : depuis 20 ans, la Commission Européenne et l’ESMA initient à l’échelle européenne de nouvelles normes pour les reporting investisseurs, que l’AMF et leurs pairs régulateurs boursiers déploient au niveau national.

Quant aux investisseurs, leurs exigences augmentent sans doute plus rapidement encore que celles du régulateur.

Document d’enregistrement universel (URD), reportings et rapports financiers, DPEF… Chaque année, une énergie colossale est déployée pour produire toujours plus de volume et de documents d’information.

Un tel investissement mérite de porter ses fruits.

Nous nous employons à rendre l’information d’entreprise vraiment utile à son lecteur, pour qu’en retour elle soit vraiment utile à son émetteur.

La suite Labrador pour vos reporting investisseurs

La dynamique digitale des reporting investisseurs

  • 2021 : les Documents d’enregistrement universels (URD) et Rapports financiers annuels (RFA)  européens passent à un format électronique unique (ESEF), basé sur un HTML incluant des balises iXBRL.
  • 2022 : 31% des sociétés du SBF120 produisent déjà leur information nativement en format HTML, 30% envisagent de faire évoluer leur mode de production
  • 2025 :  l’information ESG et sa taxonomie verte devront être produites dans ce même format digital.
    Plus de 60% des clients Labrador travaillent déjà sur une plateforme d’édition HTML.
    Celle de leur choix.

Choisir le mode digital qui me ressemble

“ESEF” = “European Single Electronic Format”

Le reporting ESEF  est le nouveau standard commun de publication de l’information investisseurs, imposé par la Commission Européenne (Directive Transparence) et choisi par le régulateur européen des marchés financiers, l’ESMA (règlement ESEF). Ce nouveau standard de publication doit favoriser la comparabilité de l’information, en proposant un format de dépôt unique (le iXBRL, voir ci-dessous) et un dictionnaire commun (appelée taxonomie ESEF, basée sur la norme IFRS). Il s’appliquera le 1er janvier 2021 à toutes les sociétés cotées en Europe qui publient un rapport financier annuel (RFA), ou depuis 2020 un Document d’enregistrement universel (URD, anciennement Document de référence).

« iXBRL » = « Inline extended business reporting language »

L’iXBRL, ou Inline XBRL est le choix technologique retenu pour la mise en place de ce reporting ESEF. C’est le nouveau format de présentation des données financières des sociétés cotées européennes. Il est composé du langage « xHTML », dans lequel seront ajoutées – pour l’instant uniquement sur certaines données comptables, les états financiers primaires – quelques balises ou étiquettes au format « XBRL » .

 iXBRL = xHTML + XBRL.

Toutes les entreprises cotées de l’Union européenne sont concernées, soit environ 5000 entreprises. En France, cela concerne environ 500 entreprises.

La CSRD ou « Corporate Sustainability Reporting Directive »

Le projet de standard de l’information extra-financière mené par la Commission européenne. Il remplace le NFDR (Non Financial Reporting Directive). L’EFRAG est missionné (comme l’a été l’ESMA pour l’ESEF) pour définir « ESRS » (European Sustainable Reporting Standards) par analogie à IFRS (International Financial Reporting Standards). Cette information extra-financière devrait adopter un format similaire ou intégré à l’ESEF

2021 – ESEF optionnel

  • Tableaux primaires des comptes consolidés 2021
  • Base volontariat

2022 – ESEF obligatoire

  • Tableaux primaires des comptes consolidés.
  • 500 sociétés cotées françaises

2023- ESEF obligatoire

  • Notes annexes des comptes consolidés
  • Macro-balisage.
  • 500 sociétés cotées

2025 – Confirmé

  • Indicateurs extra-financiers (CSRD).
  • 50 000 sociétés

Nouveauté : Aux États-Unis, la SEC prévoit également d’inclure les données ESG aux obligations de reporting des sociétés américaines (format XBRL) pour les fonds, rapport annuels et brochures dès 2024.

Concrètement, le contenu de votre Document d’enregistrement universel (URD, ancien Document de référence) ou de votre Rapport financier annuel sera publié au format HTML, un langage web beaucoup plus ouvert que ne l’était votre PDF.  Cela signifie que :

> Votre information sera plus accessible pour les machines, comme les moteurs de recherches de type Google.

> Les recherches seront facilitées pour les humains sur les sites corporate et sur les moteurs.

>  Les entreprises et relations investisseurs pourront demain mesurer comment est “consommée” leur information… pour l’améliorer !

 

En complément du format HTML,  les moteurs et agrégateurs de données aspireront automatiquement vos données balisées en iXBRL dans vos fichiers.

Cela servira…

 

> Aux machines et à l’intelligence artificielle, qui pourront créer des bases de données ouvertes et proposeront des outils de comparaison et de visualisation des données financières de toutes les entreprises européennes.

 

> Aux conseils et investisseurs, qui auront un accès plus rapide, plus fiable et plus large à ces données de marché. Ces données sont aujourd’hui retraitées manuellement depuis des documents PDF en langue et taxonomie locale. Ils pourront alors se concentrer sur leur analyse et connaissance experte.

 

> Au grand public et aux particuliers qui en bénéficieront directement ou indirectement.

 

> Aux entreprises qui ont l’opportunité d’augmenter leur visibilité auprès de nouveaux publics et investisseurs.

…Un iXBRL utilisé pour l’instant sur quelques données financières comptables, mais à l’avenir bien au delà !

1/ Mapping XBRL

Comparer vos états financiers à la taxonomie ESEF et préparer vos consignes de balisage pour leur conversion au format XBRL.

2/ Transformation HTML de votre document

il existe de nombreuses solutions, en amont ou en aval de votre production. Choisissez un processus de production sécurisé et adapté à vos besoins ! Alors, adaptation ou révolution ?

3/ Tagging / Balisage XBRL

Intégrer vos données balisées en iXBRL dans le document source (xHTML). Une étape simple ou automatique si votre mapping est bien préparé.

 

4/ Contrôle du document ESEF / InlineXBRL avant dépôt régulateur

Plusieurs étapes de tests et contrôles sont possibles, certaines recommandées en année 1 !

 

5/ Déclinaisons web

N’oubliez pas le principal : vos lecteurs. Comment vont-ils utiliser votre information dans ce nouveau format et comment répondre à leurs usages et attentes, actuels et futurs ?

La confiance, ça se designe.

Chaque dispositif d’information investisseurs et actionnaires contribue à bâtir la confiance de vos parties prenantes.

Document d’enregistrement universel (DEU, URD)

Confiez la pierre angulaire de votre dispositif d’information financière aux experts qui l’ont inventé. Et qui n’ont pas fini de l’améliorer.

En savoir plus

Reporting investisseurs

Rapports financiers (RFA, RFS), reporting de fonds, Pilier 3 : ils reviennent régulièrement, mais sont-ils vraiment optimisés ?

Introduction en bourse (IPO)

Document de base, documents d’opérations. Soignez votre première entrée sur le marché.

Brochure d’Assemblée Générale

A voté. Pour une information actionnaire claire, comprise et acceptée.

Rapport intégré

Intégrez les attentes de vos lecteurs et les meilleures pratiques à votre projet de rapport intégré.

Roadshows et Présentations investisseurs

Parfois c’est chaud de faire le slideshow. On est là.

Avis choisis

Nous avons reçu le prix de la meilleure DPEF ! Merci beaucoup pour votre accompagnement aussi bien sur le fond que sur la forme.

Rémy Cointreau

Merci à ce que vous faites en matière d’animation sur la communication réglementée : événements, mails… C’est très pratique et c’est toujours très pertinent.

Société Générale

Encore merci pour votre implication sur la dernière ligne droite de production de nos documents avant notre AG. Le timing était très serré à la fin mais nous avons tenu les délais grâce à vous.

Sonepar

Le rendu final est très beau ! Cela a été un travail compliqué pour tout le monde mais grâce à votre professionnalisme, nous avons pu arriver jusqu’au bout.Rendez-vous prochainement pour la version anglaise !

Publicis